jackie

 

Titre original : Rum punch (1992) 371 pages

Pitch :

 

Un trafiquant d'armes de Miami veut rapatrier clandestinement aux États-Unis l'argent qu'il a placé aux Bahamas. Il charge Jackie Burke, une hôtesse de l'air qui a déjà pas mal d'heures de vol, de rapporter à chacun de ses voyages quelques paquets de dollars. Jusqu'au jour où, arrêtée par des agents du FBI, elle est incarcérée pour importation illégale de devises. Contre sa libération, elle accepte d'aider les fédéraux à coincer le trafiquant (Ordell Robbie). Mais afin de se ménager une autre porte de sortie, elle sympathise avec Max, venu verser sa caution, et lui propose un plan pour gruger police et truand.

 

Avis :

 

Je comprends pourquoi Tarantino a choisi cette œuvre de Leonard pour l'adapter au cinéma (Un "Jackie Brown" de haute volée!!!).Ce livre est un nid de dialogues inspirés et l'action habite totalement chaque chapitre. On ne parcourt par le bouquin, on y cavale sans jamais se rendre compte du temps passé. De connaître le métrage au préalable n'a pas entamé le moins du monde mon plaisir de lecture. Si ça ce n’est pas un gage de qualité !

 

C'était que du bonheur de découvrir quelques nouvelles scènes (toute une intrigue secondaire avec un nazillon qui ouvre le roman avec un Ordell, en bon afro-américain de son état, qui déambule en plein milieu d'un rassemblement anti-noir!). Les personnages, que ce soient les bons ou les méchants, sont croqués magnifiquement, ne laissant jamais indifférent un lecteur conquis.

 

Du grand Elmore Leonard!

 

 

 

 

Note : 18,5/20

 

Ber