La Nuit du Jabberwock

 

Titre original : Night of the Jabberwok (1950) 239 pages

 

Pitch :

Doc Stoeger est propriétaire-rédacteur en chef du Carmel City Clarion depuis vingt-trois ans. Exercer un tel métier est un drame dans une bourgade où il ne se passe jamais rien. Il soigne sa morosité au bar du coin, dispute des parties d'échecs avec le jeune Al Grainger et vit par procuration à travers les livres, en particulier l'œuvre de Lewis Carroll. Ce jeudi soir, jour du bouclage, Doc donnerait tout pour une information palpitante, pour qu'il arrive quelque chose. Les événements qui surviendront au cours de la nuit vont dépasser toutes ses espérances et même défier l'imagination.

Avis :

Ce livre nage constament sur les territoires du fantatstique en se voulant un hommage- somme de l'oeuvre de Lewis Caroll . Cela se lit aisément comme une grande nouvelle qui joue la carte d'une écriture simple pour une lecture ludique à souhait. Le récit retombera sur la fin dans les sentiers du polar de par son explication rationnelle de l'embrouillamini dans lequel le héros s'est retrouvé.

Un roman, au final, attachant mais sans plus....

 

Note : 13/20

 

Ber