dusang

 

Titre original : Sunset and Sawdust (2003) 482 pages

 

Pitch :

Dans les années 1930, en pleine dépression, une petite ville texane aux rues pleines de boue sur grâce à une scierie qui domine tout. Les bagarres y sont aussi fréquentes que les disparitions. On y meurt d'un coup de feu, sous le tranchant d'une bêche ou broyé par une grume. C'est dans ce monde brutal que Sunset, femme de toute beauté une énième fois violée par son shérif de mari, abat ce dernier d'une balle dans la tête. La notion même de violence conjugale n'existe pas. Aussi l'étonnement est-il à son comble lorsque la jeune femme est acquittée et se voit en plus confier le poste laissé vacant par la mort de son époux. La découverte du cadavre d'une femme enceinte l'oblige immédiatement à faire ses preuves. De simple menace pour ne pas être restée à sa place elle devient une cible; une femme partie, à tort croit- on, à la recherche de son indépendance...

Avis :

Lansdale joue la carte du féminisme en mettant en exergue un personnage féminin, qui plus est dans le rôle « d’une » shérif dans les années 30. Et sous sa plume, la donzelle nous illuminera de ses imperfections ! Tant au niveau de sa destinée malheureuse (abandonnée par ses parents et battue par son mari) que par ses faiblesses charnelles. Un personnage tout à fait au diapason de l’univers de l’écrivain.

Devant faire face à la vindicte populaire (elle a pris le poste de son mari après l’avoir tué en légitime défense), elle devra résoudre une sombre affaire de meurtre d’une femme et de son nouveau-né.

L’équipée va se révéler semée d’embûches qui iront d’une gigantesque nuée de sauterelles cannibales à une confrontation avec les intérêts d’un escroc charismatique et un poil exhibitionniste. Les bad guys iront également dans le sens de l’œuvre de Lansdale. Ils seront taxés d’un pathétisme jubilatoire. Il y le boss Mc Bride qui fait peur à tout le monde et son acolyte Two devenu suceur d’âmes depuis qu’il a reçu un coup de sabot sur la caboche.

Le roman se lit d’une traite sans aucune retenue. C’est vraiment le pied du début à la fin. Vivement conseillé quoi !

Note : 17,5/20

Ber