poulpe

« Le Poulpe » est une collection de romans policiers publiée aux éditions Baleine, inaugurée en 1995 avec La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy, également directeur de collection originel. Bien que chacun des épisodes soit écrit par un auteur différent, on y suit les aventures d'un même personnage, Gabriel Lecouvreur, un détective surnommé « Le Poulpe » à cause de ses longs bras semblables aux tentacules d'un poulpe.

Les différentes aventures s'articulent de la même façon :

  • Chapitre 1 : le meurtre, identité de la victime, mais pas celle du meurtrier.
  • Chapitre 2 : en lisant les faits divers au Pied de Porc, Gabriel prend connaissance du meurtre (parfois déguisé en suicide) et décide d'aller enquêter.
  • Passage obligé chez Chéryl, puis chez Pédro pour récupérer armes et papiers.
  • Durant l'histoire le Poulpe doit lire un livre de philosophie, poésie... et boire une bière si possible autre qu'un simple demi.
  • Si Gabriel et Chéryl sont en couple, chacun peut avoir des aventures.
  • Comme l'animal du même nom, Le Poulpe prend souvent des coups (« Pour l'attendrir, faut taper dessus »), et sait les rendre.
  • Dernier chapitre : retour au Pied de Porc, l'affaire est résolue et le pauvre Gérard ne comprend toujours pas que Gabriel ait pu résoudre l'affaire.