robe

Publié en 2009, 270 pages

 

Pitch:

Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape...

Avis: 

Ce thriller s’articule sur trois axes. On est, tout d’abord, immergé dans le quotidien de Sophie, une jeune femme très perturbée psychologiquement. L’écriture est brute, hachée et entrecoupée d’ellipse. Ces ellipses, des actes abominables et sanglants, sont interprétées par l’héroïne comme des symptômes de sa folie. En se retrouvant face aux conséquences de celles-ci, Sophie s’échappera de sa propre vie vers une errance hasardeuse. Cette partie interpelle le lecteur qui attend la suite avec des questionnements plein la tête.

Le deuxième pan d’histoire remonte à l’origine de la folie de la jeune femme. Et ce, au travers le journal intime d’un homme qui n’a de cesse de la harceler afin d’assouvir une terrible vengeance. Cela fait froid dans le dos. Cette torture psychologique à distance s’accentuera au fil du temps (pour durer 4 années !), laissant la pauvre Sophie aux confins de la folie. Ce chapitre se mariera, au sens propre et figuré, aux dernières lignes du premier pour créer une situation implosive tel un climax qui frappe à la porte d’entrée.

Malheureusement, l’épilogue ne sera pas à la hauteur des promesses. La tension s’étiole sur le final pour nous laisser un peur refroidi devant les dernières révélations de l’intrigue. Dommage car les deux tiers du livres avaient atteint un très beau niveau dans le frisson ascensionnel.

Note :

15,5/20

Ber