alex_pierre_lemaitre

Publié en 2011, 408 pages

Pitch:

Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu'on l'a enlevée, séquestrée et livrée à l'inimaginable ? Mais quand le commissaire Verhoeven découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n'oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible où l'on retrouve le talent de l'auteur de Robe de marié.

Avis:

Objet du délit : Critique du deuxième tome des tribulations du Commandant Verhoeven

 

Motif de la plainte : Disons que le personnage principal est moins bien traité. Passé la période dépressive suite à l'épilogue du premier tome, on anticipe franchement son retour aux affaire avec une enquête emprunte de similitude avec la séquestration de sa défunte épouse.

Circonstances atténuantes: Difficile de donner suite à une première aventure qui, sans renouveler le genre, amenait tout de même un vent de fraîcheur.

Témoignage positif : L'auteur tente d'étonner son lectorat. En scindant son récit en trois parties distinctes, Lemaitre se joue de nous. La meurtrière, Alex donc, passe allégrement du statut de victime éplorée à celui de tueuse amorale. Et la conclusion prendra les contours d'une oraison funèbre qui mettra en lumière les origines du mal qui l'habitait. Cette partie, de par son machiavélisme qui fait froid dans le dos, est à adosser aux meilleurs moments du premier ouvrage de l'auteur, Robe de marié.

Conclusion de l'enquête : Même s'il joue la carte de l'originalité dans sa structure, le livre souffre, ça et là, de quelques baisses de régime. Cela le laisse néanmoins à un niveau plus que respectable.

 

Note: 15,5/20

 

Ber