marco

Marco Mancassola est né en novembre 1973 à Vicenza, au nord-est de l'Italie.

Issu d'une famille ouvrière, il a commencé à travailler dès l'âge de 16 ans, notamment en usine et dans le commerce. Nomade par vocation, il a vécu à Padoue, Rome, Londres, Berlin. Il publie son premier livre en 2001 : Il mondo senza di me, puis Qualcuno ha mentito en 2004, Last Love Parade et Il ventisettesimo anno en 2005, La vita erotica dei superuomini en 2008.
Gallimard le publie pour la première fois en France le 11 mars 2010 avec Les limbes : Trois récits visionnaires.