to

Publié en 2009, 256 pages

 

Pitch:

Todd travaille pour Boyle, un gangster de la côte Est. Nick est le fils d’un flic reconverti en agent de sécurité. Todd pousse Nick à travailler pour Murphy, mais ce dernier est dans la ligne de mire de la police. L’amitié entre Todd et Nick se veut indéfectible, mais personne ne semble jouer complètement franc-jeu…

Avis:

Exercice de style écrit à 4 mains, Tower embrasse la destinée de d eux malfrats d'origine irlandaise à NY. Le premier, Nick, plonge peu à peu dans la criminalité via son pote d'enfance, Todd, qui s'est accoquiné à un caïd local. Nick va se retrouver dans la mouise quand il se verra confronté à un dilemme : tuer son ami d'enfance à cause d'un sombre chantage. Cette première partie très aérée (beaucoup de dialogues courts) doit être sortie de la plume de Bruen. On y retrouve quelques unes de ses marottes (la communauté irlandaise, la trisomie 21...). Cela se lit presque d'une traite...

La seconde partie, qui épouse le point de vue de Todd, est un peu plus ramassée. Elle nous éclaire sur beaucoup de zone d'ombre du premier segment via le point de vue de Todd (qui avait mystérieusement changé suite à une virée à Boston).

Récit pas très original mais assez réussi avec l'ombre de la catastrophe du 11 septembre qui plane que le bouquin (via le titre et les dates). C'est d'ailleurs par là que tout se terminera. Alors qu'on gagnait à peine la surface après des destins entrecroisés dans de sombres eaux, les auteurs enfonce le clou pour marquer au fer blanc le récit d'un label «Noir » qui sied incontestablement à ce roman.

Note : 15/20

Ber