APR

 

Publié en 2013, 386 pages

Pitch:

Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.
Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C'est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d'emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa jolie maison se sont suicidés, qu'ils étaient les parents naturels de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. Et dans l'ignorance, Nora donne sa confiance...

Avis:

Malheureusement comme au ciné, les séquelles ne trouvent pas toujours grâce aux yeux des fans de l'œuvre fondatrice. C'est vrai que l'aventure est tentante pour les auteurs d'hameçonner à nouveau leur fan avec un univers qui les a déjà conquis une fois. Mais ici, Abel fait chou blanc selon moi même si l’idée de voir le devenir des "héros" torturés du premier bouquin n'est pas mauvaise en soi.

D'ailleurs l'on est assez vite happé dans la psyché de ces personnages au lourd passif. Cela coince assez vite lorsqu’une coïncidence un peu trop grossière va faire resurgir le passé (l'ex-mari de la nouvelle voisine n'est autre que l'avocat qui a un petit peu tâté de l'affaire du précédent livre). On tique déjà un peu. Puis quand on sent arriver les grosses ficelles avant la page 200 (une histoire d’adultère entre voisin), on abandonne le truc tout bonnement.

Un coup dans l’eau !

Note : 07,5/20

Ber