jaune

 

Publié en 2008, 253

Pitch:

Rome, 2006. La Nuit Blanche fait place à l'aurore. Les bruits de la fête se sont évanouis. Pour Eva aussi, la fête est finie : sur les bords du Tibre gît l'adolescente, fauchée au printemps de sa vie, un matin d'automne romain...

Arrachée au plus bel âge de la vie, vraiment ? Mariella De Luca en doute fort : au fur et à mesure de son enquête, l'inspecteur principal prend conscience des errements d'une génération déboussolée.

Avis:

Dernier volet des saisons meurtrières de Gilda Piersanti avec une enquête somme toute classique et qui ne restera pas dans les annales selon moi. Avec cette sombre histoire de meurtre qui reste dans un microcosme très restreint, l'auteure fait le job mais sans passionner. Elle prendra la peine de lever le voile sur un pan du secret autour de la disparition du fils du commissaire de l’héroïne. Ces éclaircissements viendront à Mariella sans qu'elle ne doive bouger le petit doigt. Un comble pour cette enquêtrice hors pair.

On reste donc un peu sur sa fin pour ce grand final mais l'on sait que Piersant a entamé une nouvelle salve d'aventures de notre inspectrice préférée...

Note : 13/20

Ber