14 juin 2012

6. Pierre qui roule de Donald Westlake

    Titre original : The hot rock (1970) 300 pages Pitch: A peine sorti de prison, Dortmunder retrouve son vieil ami AndyKelp qui lui propose un coup fumant : subtiliser, au beau milieu d'une exposition, une émeraude de grand prix appartenant à un petit état africain. Facile ! Il suffit de réunir une bonne équipe et de concocter un plan à toute épreuve. Aussitôt dit, (presque) aussitôt fait. Mais en dépit d'une implacable préparation, les choses ont comme une fâcheuse tendance à dévier de leur cours. Il faut dire que... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 novembre 2010

5. Ordo de Donald Westlake

    Titre original :   Pitch : Ordo, la trentaine, quartier-maître de la marine de guerre américaine, mène une vie sans histoires. Un seul souvenir de jeunesse, à moitié oublié : jadis, amoureux d'une jeune fille de seize ans - lui en avait vingt -, il l'a enlevée, épousée. Quelques semaines plus tard, la mère retrouvait la fille et faisait annuler ce mariage sans autorisation d'une mineure.   Avis : Westlake quitte un temps ses personnages de malfrats pour une courte histoire mélancolique sur la... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 septembre 2010

4. Comeback de Richard Stark (Donald Westlake)

  Publié en 1998, 249 pages   Pitch : Parker est un cambrioleur au charme trouble, qui refuse de mourir en effectuant son art. Il n’a pas de prénom, et s’il tue c’est par nécessité. Le voici en train de voler un demi-million de dollars à un prédicateur.   Avis : On est totalement happé par ce roman tout en mouvement dont les actions sont étayées par les points de vue consécutifs des protagonistes de ce cambriolage très ambitieux. Le principal héros est au diapason de la qualité de ce début de roman. Sans le... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 20:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2010

3. Les sentiers du désastre de D.Westlake

    Titre original : Road to ruin (2005) 388 pages   Pitch : Paria ! Voilà un mot que Monroe Hall, requin haï, malhonnête et milliardaire, voudrait voir rayé du vocabulaire. est-ce sa faute à lui s'il a si bien su empocher l'argent des autres, au nez et à la barbe de la justice ? Sa réussite justifie-t-elle qu'on le traite en paria, le privant de vie mondaine car aucun employé de maison ne veut travailler pour lui ? Jusqu'au jour où son agence lui envoie une merveilleuse équipe de serviteurs : un majordome, un... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mars 2010

2. Mauvaises nouvelles de Donald Westlake

      Titre original : Bad news (2001) 395 pages Pitch : Mauvaise ou bonne nouvelle ?John Dortmunder, l'homme qui a donné un nouveau sens au mot « récidiviste » est de retour après une absence de plusieurs années, toujours aussi entreprenant, ambitieux et... pitoyable.Cette fois-ci, il n'est pas en quête de bijoux, d'une bague porte-bonheur, d'une relique sacrée ou d'une statuette aztèque, mais d'un Indien... mort... et kidnappé.La faute à qui ? A son ami Andy Kelp... et à Internet. Car c'est en surfant sur le... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2009

1. Au pire qu'est-ce qu'on risque? de Donald Westlake

    Titre original : What's the worst that could happen? (1996) 406 pages   Pitch : John Dortmunder s'affaire méticuleusement à dévaliser un appartement new-yorkais censé être inoccupé, lorsque le propriétaire, le célèbre milliardaire Max Fairbanks, le met en joue. À l'arrivée de la police, Max exige que Dortmunder lui donne la bague qu'il a au doigt. Contraint et forcé, Dortmunder obtempère. Embarqué dans la voiture des flics, il réussit à s'évader avant son arrivée au poste. Désormais, le voleur n'aura plus... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2009

Donald Westlake (ou bien Richard Stark ou encore Tucker Coe )

Donald Edwin Westlake est né le 12 juillet 1933 à Brooklyn. Enfance et études sans histoire. Les histoires, elles débordent plutôt de son imagination. Son père le verrait bien architecte, mais lui ne pense qu'à ça : raconter, inventer des personnages, multiplier les intrigues. Il décide donc assez vite de se consacrer à l'écriture, dès 1958. Deux ans plus tard sort son premier roman : "Le Zèbre". Un thriller classique. Westlake considère d'ailleurs ses cinq premiers écrits comme trop liés à un genre et... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :