20 octobre 2016

3. Seul les innocents n'ont pas d'alibi de G. Faletti

  Titre original: Pitch: Francesco Marcona, alias Bravo, n'est pas à proprement parler un enfant de chœur. Au volant de sa vieille Austin Mini, ce voyou ambitieux au physique de jeune premier écume chaque nuit en loup solitaire tout ce que le Milan de la fin des années 1970 compte de lieux interlopes, autant pour y prendre du bon temps que pour y faire prospérer ses affaires. Son créneau ? Le commerce des femmes. " Proxénète haut de gamme " à l'impressionnant carnet d'adresses, Bravo se propose de gérer au mieux les intérêts... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2013

2. Onze contre 1 de Giorgio Faletti

      Titre original: Tre atti e due tempi (2011), 172 pages   Pitch: Taciturne et désabusé, Silvano Masoero mène sa vie en marge de la compagnie des hommes. Intendant de l'équipe de football locale, il entretient des relations tendues avec son fils unique, joueur vedette de la formation. Le conflit latent entre les deux hommes éclate à la veille du match le plus important de l'année, lorsque Silvano découvre que son fils est impliqué dans une affaire de paris clandestins. Avis: Sympathique ce petit... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juillet 2013

1. Giorgio Faletti

Après une carrière de comédien incluant quelques rôles au cinéma, Giorgio Faletti a écrit des chansons qu'il interprète lui-même, prenant part à trois reprises au Festival de musique de San Remo de 1992 à 1995. Il a également composé des chansons pour Mina et pour deux albums d' Angelo Branduardi: Camminando camminado (1996) et Il dito e la luna (1998). En 2002, il a publié un roman de détective intitulé Io uccido (Je tue) qui s'est vendu à 3,5 millions d'exemplaires en Italie. Depuis, il publie un nouveau roman presque tous les... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :