08 novembre 2010

2. 1275 âmes de Jim Thompson

    Titre original : Pop. 1280 (1966) 248 pages   Pitch : Shérif de Pottsville, village de 1 275 âmes, Nick Corey a tout pour être heureux : un logement de fonction, une maîtresse et surtout un travail qui ne l'accable pas trop car il évite de se mêler des affaires des autres. Bien sûr, cette routine ne va pas sans quelques ennuis : son mandat arrive à terme et son concurrent a de fortes chances d'emporter les prochaines élections. Et puis, même les petits maquereaux du coin en viennent à lui manquer de respect.... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 11:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 octobre 2010

1. Le lien conjugal de Jim Thompson

    Titre original : The getaway (1959) 253 pages   Pitch : Il y a des couples d'écrivains, des couples de clochards, des couples d'épiciers. Il y a aussi des couples de gangsters. Et à part leurs activités rémunératrices : assassinats, hold-up, vendettas et autres trahisons, rien ne les distingue des époux habituels. Sauf que leur amour à eux les conduit en enfer.Avis : Malgré une traduction un peu surannée, ce livre se déguste dès les premières pages. Un braquage intelligent ouvre le récit qui démarre sur les... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 octobre 2010

Un Vaurien nommé Jim Thompson

Jim Thompson est ne en 1906 dans l'Oklahoma. Sa vision pessimiste de l'humanité, mais combien criante de vérité et de sincérité, prouve l'éclatant génie d'un des grands écrivains américains du XXe siècle il est appelé par Stanley Kubrick pour écrire le scénario de The Killing (L'Ultime Razzia), tiré d'un court roman de Lionel White. Kubrick s’attribuera l’écriture du scénario ne laissant à Thompson que les « dialogues additionnels ». C'est ce projet qui incitera Thompson à transporter ses pénates à Hollywood... [Lire la suite]
Posté par DOUF1 à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :