hunter


Hunter S. Thompson, journaliste et écrivain américain inventa le journalisme "gonzo" dans les années 60. Il s'agit d'une forme de reportages sans concession écrit - et vécu - à la première personne, sur - et dans - le vif du sujet, au cours duquel le propos se doit d'être aussi subjectif que possible. Personnage excentrique pour ne pas dire « extrême » (il était passionné d'armes à feu et devint un poil misanthrope sur ses vieux jours), habitué à aller jusqu'au bout de ses enquêtes, Thompson développa un style vivace inimitable (ceux qui essayèrent ne réussir qu'à se ridiculiser), plein de morgue, d'arrogance et d'un humour souvent noir (ou absurde) enjolivé par l'usage de tout ce que l'époque (les années 60-70) comptait de drogues et d'excès.

Source ; Fluctuat.net

Ber