mr

Publié en 20014, 320 pages

Pitch:

Drôle d'avocat que ce Mr Paradise, de son vrai nom Tony Paradiso. À son âge, il n'exerce plus et jouit d'une fortune considérable qui lui permet de s'offrir de petits plaisirs dispendieux, telles ces jeunes personnes que lui ramène Montez Taylor, son homme de confiance. Montez est un ancien « client ». Mr Paradiso l'a jadis tiré d'un mauvais pas.
À présent, le très cool Montez s’occupe de recruter les jeunes femmes qui viennent le temps d'une soirée exécuter un numéro de majorettes de chaque côté de l'écran géant sur lequel l'ex-avocat regarde les matchs de l’Université du Michigan, son équipe de football préférée. Pas de quoi fouetter un chat, non. Mais de quoi tuer un homme. Car un soir, alors que Chloé - une habituée des soirées de Mr Paradise - arrive avec son amie Kelly, les choses tournent mal. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, Mr Paradise et l’une des deux filles ont été abattus. Deux balles chacun. Quand l'inspecteur Frank Delsa débarque sur les lieux, il ne croit guère à l'hypothèse d'un cambriolage avorté que Montez, toujours aussi cool, essaie de lui vendre. Il comprend que les cartes sont brouillées et les dés pipés. Il est encore loin de soupçonner à quel point...

Avis:

La première partie tient toute ses promesses : du Leonard pur jus ! Un meurtre crapuleux, un malfrat qui tente de rouler un détective et au milieu, une jolie fille qui drague le policier tout en ne renonçant jamais sur les monts et merveille que lui promet le malfrat.

Cela fonctionne du tonnerre avec des dialogues toujours aussi finement ciselés et une ambiance au couteau ou chacun veut embrouiller l'autre.

Malheureusement, sur le dernière ligne droite, l'intrigue se complique. Cela devient fouillis et le lecteur abdique…

Dommage.


Note : 10,5/20

Ber

 

Note : 10,5/20

Ber