sacri

 

Publié en 2012, 360 pages

Pitch:

« Un événement est considéré comme décisif lorsqu'il désaxe complètement votre vie. Par exemple, trois décharges de fusil à pompe sur la femme que vous aimez. » Anne Forestier, la nouvelle compagne du commandant Verhoeven, est l’unique témoin d’un braquage dans une bijouterie des Champs-Elysées. Elle a été violemment tabassée et laissée pour morte.

Avis:

Ca commence fort. Très fort. Trop fort?

Le livre s'ouvre sur un casse de bijouterie des plus violents. Outre le hold-up proprement dit, on vivra au plus près le calvaire d'un témoin féminin "privilégié" qui subira des sévices de l'un des cambrioleurs.  Malfaiteur qui la pistera tout au long du roman car elle a vu ses traits.

Ce qui donne du souffle à l'intrigue c'est que cette femme est la nouvelle compagne de Verhoeven. Malheureusement la suite ne sera pas du même acabit. Avec un commissaire vedette qui s'emparera de l'enquête en cachant à sa hiérarchie ses accointances avec la victime (sujet ultra rabâché), le livre se mue en un Mano a Mano à distance entre deux hommes sur un ton que je qualifierai de monocorde. Epousant les points de vue respectifs de ces deux personnages, l'ennui s'installe peu à peu chez le lecteur. Entre ratonnade sur le milieu serbe parisien et recherche d'infos dans les prisons, on ne peut pas dire que les actions de Verhoeven passionnent…

L'abandon au 3/4 du bouquin m'est apparu inévitable. En ne doutant pas que cet épisode ait eu son petit succès (il y même eu une nouvelle faisant suite à la trilogie Verhoeven). Comme quoi…

Note : 9/20

Ber